Panama

On a aimé : ils parlent tous reativement bien anglais
On a moins aimé : complètement occidentalisé
Les immanquables : Casco Viejo (la vieille ville de Panama City), le Canal de Panama, San Blas.

Quelques photos en bas de page.

CONSEILS VOYAGE SPECIFIQUES AU PANAMA


Comme dans tous les pays où nous voyageons en bus, il y a toujours l’air co en mode polair de jour comme de nuit. Prévoyez de bonnes couches, éventuellement du papier journal ou scotch pour boucher la sortie de l’air parfois cassée et qui nous fait nous sentir au pôle nord alors que dehors il fait 30°.

Les bus de nuit pour les longues distances sont idéaux. Ne pas oublier de réserver le bus à l’avance si possible pour les longues distances.

Attention, en fonction de la saison, les hostals peuvent être rapidement pleins.

Vie facile, les gens parlent assez bien anglais, la monnaie locale est le dollar US. A Panama City, les taxis sont très nombreux et pas tellement plus chers que les transports en commun. Et c’est surtout un chouette moyen pour discuter avec le chauffeur, en apprendre beaucoup sur les gens, le pays et exercer son espagnol !

Expression utilisée : que sopa, loco ! Qui veut dire quelque chose comme eh, qu’est-ce qui se passe, ça va ou quoi ?

Février 2015 (17 jours)


PANAMA CITY – 4 jours

Panama city me fait un peu penser à un mélange entre Singapour Hong Kong et New York : une quantité de hauts buildings chiques le long de l’eau (il n’y en avait apparement pas un seul il y a 15 ans !!!) mais un joyeux bordel dans les rues. Tout ça en contraste avec la vieille ville dans le quartier de Casco Viejo. Certains quartiers sont encore à éviter pour nous, les gringos.

Le transfert de l’aéroport vers la ville ne peut se faire qu’en taxi, sauf si on a déjà la carte de bus magnétique (Mais qui n’est bien entendu pas en vente à l’aéroport). Compter environ $25-30.

On a logé la première nuit dans le quartier de Marbella, dans la nouvelle ville, auberge El Machico ($17 pp dans le dortoir de 12 personnes). L’aprem on s’est balladés dans le quartier autour de l’hôtel et ensuite taxi jusque Casco Viejo ($3), le métro n’allant pas encore jusque là, et, à pied, le quartier juste avant Casco Viejo, Chorillo, est à éviter.

Les deux nuits suivantes on a préféré loger dans Casco Viejo, au Magniola Inn. Super auberge ($20 pp dans le dorm de 4 avec sdb privée, super propre !!).

Le jour suivant, on a été la matinée à Causeway Bay et ses marinas, à la recherche d’un éventuel voilier a la recherche d’équipiers pour aider au passage des écluses dans le canal  de Panama (obligatoire d’avoir 4 personnes à bord en plus du pilote panaméen qui accompagne). En vain… C’est finalement via internet qu’on trouvera un cata à la recherche de deux équipiers pour aller de Colon à Panama City !! Youpie 🙂

L’après-midi direction Miraflores Lock, écluse ouverte au public le long du canal (taxi de Casco Viejo jusque là : $8). Pour visiter le canal, il vaut mieux aller le matin ou l’après midi car entre 11:00 et 14:00 aucun bateau ne passe car les écluses changent de sens. Le musée du canal est super intéressant. Compter donc une bonne demi journée de visite, voir plus si on aime voir passer les énormes cargos dans ces écluses qui paraissent minuscules à côté d’eux (60cm d’espace de chaque côté entre le bord et le bateau le plus gros !!!!! ). $15 pp la visite au canal.

Le lendemain, visite de Panama Viejo, ruines de l’ancienne capitale ($8-10 en taxi de Casco Viejo). L’aprem, direction le Cerro Ancon d’où on a une magnifique vue sur la ville. Retour ensuite à Casco Viejo.

Chouette endroit pour aller manger a midi : mercado de mariscos, à l’entrée de Casco Viejo. Bonne ambiance garantie.

Lendemain matin, bus à 7h30, de Panama City à David (+- 8h, une partie de la route est impeccable, l’autre un peu moins, $15 pp), suivi d’un autre bus de David jusqu’à Boquete (1h, $2 pp). Il y a, dans les deux cas, des bus environ toutes les heures. Le terminal de bus se trouve à Albrook, où il y a également un ÉNORME mall ($3 en taxi de Casco Viejo).

BOQUETE – 2 jours

Boquete est un petit village dans les montagnes (il y fait d’ailleurs beaucoup plus froid que dans le reste du pays). Un magazine aurait décrété qu’il s’agirait d’un des meilleurs endroits pour prendre sa retraite. Du coup il y a une grande communauté d’expats, surtout des américains, qui ont une maison ici. C’est une région où l’on produit du café, où il y a le volcan Baru, point culminant du Panama, où on fait du rafting, hiking, etc. Chouette village donc, qui change des plages !

Première nuit a l’hostal Palacio, sur la place centrale ($30 la nuit pour 2 dans une chambre privée). Auberge un peu cracra mais proprio super sympa ! Apparement toutes les hostals du village étaient presque full, du coup on était content d’avoir trouvé cette chambre, bien située.

Bons restos : Big Daddy’s, Mike’s Grill

Première journée : hiking le Sendero de los Quetzales. Il s’agit d’une rando qui relie Boquete et Cerro Punta, 8km. On peut le faire soit dans un sens, soit dans l’autre (plus de descente de Cerro Punta à Boquete), ou encore partir de Boquete, marcher le Sendero et faire demi tour quand on veut. Le départ du Sendero est à 8km de Boquete (marcher, ou taxi +- $7). Si on veut commencer de Cerro Punta, il faut d’abord aller jusque David et de la prendre un deuxième bus (+- 3h) ou en taxi (+- $50). Nous avons été jusque au départ côté Boquete, marcher 3h et demi tour. Le chemin retour vers Boquete est tout aussi beau puisqu’on a une belle vue sur la vallée.

Deuxième jour : visite d’un jardin « tu jardin es mi jardin ». Un peu kitch mais pleins de belles fleurs (gratuit). L’aprem on a loué un scooter ($25 pour 4h). Avec ça on a pu faire un grand tour autour de Boquete, vues magnifiques garanties !!!

Pour la troisième nuit on a logé à l’hostal Mamallena, sur la grand place aussi ($30 pour 2 pers pour une chambre privée). Ils proposent également une navette jusque Bocas del Torro à prix réduit si on loge chez eux ($25 au lieu de $30, compter 3h30 – 4h de trajet).

Autres activités à faire à Boquete (qu’on a pas faites) : ascension du volcan Baru (départ 23h, arrivée pour le lever du soleil et retour en fin de matinée), rafting, escalade, coffee tours, cascades, hiking divers.

BOCAS DEL TORO – 3 jours

Bocas del Toro est un archipel le long de la côte nord-est. Plein de petites îles à l’ambiance Reggae et surfeur. Idéal pour s’y poser quelques jours plus relax.

Pour s’y rendre, prendre une « lancha », petit bateau, depuis la ville de Almirante qui vous amènera directement à Bocas del Toro, sur l’île principale, Isla Colon.

Sur place, on a logé dans un petit hôtel, Cayo Zatillo, tout simple et propre, qui donne sur la rue principale ($30 pour la chambre).

Activités à faire sur place : visite des îles aux alentours, soit en water taxi qui vous dépose où vous voulez, soit via un tour qui comprend plusieurs stop sur la journée, moyen de louer des vélos, scooters ou quad pour faire un tour sur l’île, surfer, visite de Bocas del Drago, l’île de Zapatillas est du style plage paradisiaque carte postale, l’île de Bastimentos est toute mignonne avec son village bien animé et la belle plage de Red Frogs (entrée payante car privée) et celle de Wizard Beach, happy hours tous les soirs dans environ tous les bars de la ville !

Goûter absolument les ceviche ! Délicieux !! On a goûté ceux de Raw Fusion et La Buga.

Bus de nuit de Almirante jusque Panama City, depart 19h, arrivée 4h30-5h le lendemain.

CANAL DE PANAMA, TRAVERSÉE EN VOILIER – 3 jours

 Pour les amateurs de voile où ceux qui ont envie de découvrir le canal autrement, il y a moyen de trouver un voilier et de traverser le canal avec lui. En effet, tous les bateaux qui veulent passer par ce canal, doivent avoir, en plus du capitaine et du pilote panaméen, 4 équipiers à bord, des handliners, pour aider à passer les écluses.

Après avoir été voir les marinas de Panama City à la recherche d’un bateau, nous avons appris que la majorité des voiliers traversent dans le sens nord-sud, c.-à-d. de Colon à Panama City, pour entrer dans le Pacifique. C’est finalement via une annonce sur le Cruisers Forum que nous sommes tombés sur un cata en alu à la recherche de deux équipiers.

Direction donc Shelterbay Marina près de Colon où nous avons embarqué à bord de Bonobo pour les trois jours à venir. Nous y serons logés et nourris pendant les 3 jours en contrepartie de l’aide dans les écluses. Il n’est pas indispensable d’avoir déjà fait du bateau avant, mais bien sur, ça aide à comprendre rapidement ce qu’on attend de nous.

La traversée se fait en deux jours. Trois séries d’écluses, la traversée du Lago Gatun et l’arrivée dans l’océan pacifique sont au programme. Une chouette aventure !

SAN BLAS – COMARCA DE KUNA YALA – 3 jours

L’archipel des San Blas, ce sont plus de 350 petites îles, ou plutôt des bancs de sable, qui dépassent d’un mètre au dessus de l’eau et sont recouverts de cocotiers. Une bonne partie des îles est également habitées par des Kunas, tribus panaméennes.

Les îles de San Blas sont un des endroits les plus magnifique que j’ai vu en terme de plage, eau turquoise, iles cartes postales et gentillesse des habitants. Étant tout à fait plates, elles sont tout à fait recouvertes de sable blanc. On pourrait presque aller sans chaussures aux San Blas.

Pour y aller, il faut prendre une « lancha », petite barque, au départ de Carti. La route pour y arriver depuis Panama City requiert un très bon moteur ! Il n’y a d’ailleurs pratiquement que des jeeps qui s’y rendent. Compter 3-4h de trajet.

Une fois à Carti, prendre une lancha jusqu’à l’île souhaitée.

Il y a beaucoup de tours qui organisent un séjours au San Blas depuis Panama City. Que ça soit pour la journée, ou 2-3-4 jours, ou plus. Compter un budget d’environ $100-150 par personne par jour, repas inclus. Logement dans des cabañas en bois. Ces tours sont très pratiques, car même en voulant organiser par soit même, je ne sais pas si on y gagne en temps et en argent.

Nous y avons été pour deux nuits (une journée étant vraiment trop court pour le temps de trajet vs temps sur place). Depart à 5h30 du matin, arrivée vers 11h sur l’île de Chichitime, ou Wissudub pour son vrai nom. L’île est assez grande et du coup assez calme. Eau magnifique !! Par contre pas vraiment de snorkeling possible. Le tour comprend également une demi-journée de visite des iles aux alentours. Le dernier jour, nous sommes sensés repartir vers 8h du matin. Pour $20 en plus, moyen de repartir en milieu d’après midi et retour donc vers 19h-20h a Panama City. Il y a également des tours qui vont sur l’île de Diabolo, un peu moins cher, mais l’île étant plus petite, elle est donc plus peuplée et il n’y a apparemment pas de douches.

L’agence que nous avons utilisé : Lam Tours. Tout à fait correcte. Prix dans la moyenne. Bon suivi.

Feuille de route


  • 2 février : arrivée Panama city
  • 3 février : Panama city
  • 4 février : Panama city
  • 5 février : transfert Panama city vers Boquete
  • 6 février : Boquete
  • 7 février : Boquete
  • 8 février : transfert Boquete jusque Bocas del Torro + Bocas
  • 9 février : Bocas del Torro
  • 10 février : Bocas del Torro
  • 11 février : Bocas del Torro + bus de nuit jusque Panama City
  • 12 février : bus de Panama city jusque Colon + embarcation sur le voilier Bonobo
  • 13 février : canal de Panama
  • 14 février : canal de Panama + carnaval
  • 15 février : Panama City + carnaval
  • 16 février : San Blas
  • 17 février : San Blas
  • 18 février : San Blas + bus de nuit jusqu’au Costa Rica

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s