Patagonie

La Patagonie est un voyage MAGNIFIQUE !!!!! Des paysages à couper le souffle, des possibilités de randonnées à l’infini, du soleil, de la pluie, du vent et de la neige, le tout en une journée, ici c’est possible.

Le bout du monde, on y est et on le sent ! Des plains à perte de vue, quelques rares habitants en dehors de villes, des vents violents soudains, des lacs, et des heures de bus pour y arriver 🙂

Un jour j’y retournerai, c’est sur, mais en voilier cette fois !

Attention, en faisant tant le côté chilien qu’argentin, on a pas mal de passages de frontières. Et qui dit frontière dit, perte de temps à la douane. Il faut en effet à chaque fois sortir tous du bus et aller faire la file pour son cachet + sortir tous les sacs et les faire vérifier. Un peu embêtant…

En Patagonie mieux vaut réserver les tickets de bus chaque fois bien à l’avance (limite en arrivant dans la ville, acheter pour la ville suivante car souvent pleins !) pour ne pas rester bêtement coincés dans une ville. Idem pour les hostals, surtout en période de rush !

Voyage Patagonie chilienne et argentine – Janvier 2010


Puntas Arenas est une petite ville sans grand intérêt. Le matin rien (mais vmt rien du tout !!!) n’ouvre avant 10h. On n’y a fait qu’un bref passage avant de continuer vers Ushuaia.

Ushuaia : ville au bord de l’eau. Très touristique (style station de sport d’hiver avec des magasins de gros pulls et autres affaires d’hiver partout). S’il fait beau c’est encore pas mal.

Parc Tierra del Fuego est assez beau. S’y promener à pied est possible en quelques heures ou même une journée. On y est restés que quelques heures car on avait peu de temps à Ushuaia.

Village d’Haberton n’est vraiment pas terrible. Mais si vous arrivez tôt dans la journée, possibilité de prendre un bateau et d’aller voir une pinguouinerie. Sinon il y a aussi la possibilité de prendre un bateau et faire un tour sur le canal de Beaggle. Un peu cher donc ne l’avait pas fait mais on aurait peut-être mieux fait de faire ça. On aurait eu une plus belle vue de l’endroit, du phare, etc. Ici on sent vraiment qu’on est au bout du monde. A 23h la nuit commence seulement à tomber doucement… c’est agréable !

El Calafate : dodo dans l’auberge El Overejo (ou quelque chose comme ça), très chouette. Le premier jour on a été se promener sur le sentier du Lago Roca (dans Routard) avec une vue assez impressionnante sur le lac bleu azure et au loin on voit le glacier Perito Moreno. Que de la montée mais vraiment vue de dingue !

Le deuxième jour on a fait le Perito Moreno. Il y a une espèce de rumeur qui dit que si on arrive avant l’heure d’ouverture on peut entrer sans payer mais (en tout cas pour nous) ce n’était pas vraiment le cas. Ils venaient de changer la loi 😉 évidemment, et ont mis des gardes à l’entrée qui surveillent toute la nuit. Ça ne vaut donc pas la peine de se lever super tôt. Le glacier est dingue ! C’est vraiment MAGNIFIQUE !!!!!!! On entend en permanence des craquements et on voit même des énormes bouts de glaces qui tombent dans l’eau. Le glacier bouge en permanence en fait. Il y a la possibilité de faire un tour en bateau et ainsi approcher de plus près le glacier. On n’a pas fait. Challenge d’arriver à prendre les blocs de glaces qui tombent en photo ! 🙂

El Chaltèn : petite ville sans grand intérêt mais moyen de faire des balades de dingue tout autour !!!! Quand on est arrivé dans cette ville tout était complet dans les hostals. On a eu bcp de mal à trouver 7 lits pour pas trop cher ! Peut-être mieux vaut réserver à l’avance si vous y aller en période de rush. Finalement on a trouvé 4 lits dans l’hostal Pionero del Valle (ou quelque chose comme ça), super chouette avec pleins de jeunes !

Le premier jour on a été se balader toute la journée au Lago de Los Tres (dans Routard). Paysages canons !!!! Ca monte pas mal mais une fois en haut c’est dingue ! Vue sur le Fitz Roy (montagne) avec un lac bleu bleu à son pied. Autre lac juste à côté à voir (superbe !). Vent qui souffle MEGA FORT !!!!!!!!!

Le deuxième jour on va se balader au Lago Torre (dans Routard). Ca monte aussi ! Également beaucoup de vent ! Pour aller de El Chaltèn à Puerto Natales, on est obligés de repasser par El Calafate… un peu stupide mais bon…. Attention, on ne peut pas croiser la frontière avec des produits frais, donc ne pas faire de courses pour le Torres del Paine en Argentine !

Puerto Natales : première nuit dans un hostal près de l’eau ‘Casa Lili’ (pas terrible). Attention il y a 2 hostals avec ce même nom, l’autre est apparemment beaucoup mieux ! C’est d’ailleurs à cette autre Casa Lili qu’on a pu louer tout le matériel pour le Torres del Paine (tentes, matelas, matos cuisine, etc).

Torres del Paine : réduction à l’entrée pour les chiliens (et donc ceux avec cedula de identitad chilienne ;-). Moyen de commencer le trek là où on achète son entrée ou alors rester encore dans le bus et descendre là où on peut prendre un bateau ‘Catamaran’ (30min) qui nous amène à l’autre bout (ouest) du parc, ce qu’on a fait. Faire le tour dans ce sens-là signifie voir les Torres seulement à la fin du trek car c’est faire le ‘W’ à l’envers. Dodo là au premier camping, Campamento Pehoé je crois. Beaucoup de vent ! On plante nos tentes ici et ainsi on peut aller l’aprem marcher sur la branche de gauche du W sans nos sacs. Compter environ 7h aller-retour pour aller jusqu’au glacier Grey. Beaucoup beaucoup de vent là-haut !!!!!!!! Attention à ne pas tomber (vraiment !). Cuisines du camping ouvertes jk 22h30 seulement et beaucoup de monde dc faire la file pour cuire ses pates/soupes/etc. Sinon, utiliser ses becs à gaz si assez pour toute la durée du trek. Le deuxième jour, marcher jusqu’au Campamento Britanico (avec sacs). Arrivée vers midi, on s’installe et l’aprem on est à nouveau libres pour marcher sans nos sacs. On montera jusque Valle Francès l’aprem. On n’a pas pu monter jusqu’au mirador à cause de la pluie (compter environ 1h entre Campamento Italiano et le mirador). Dans le parc, on peut en permanence boire l’eau des sources et rivières (potable) dc pratique pour remplir sa gourde à tout moment et ne pas devoir porter des bouteilles d’eau ! A cause de la pluie toutes nos affaires étaient trempées, très froid et humide la nuit ! Jusqu’à présent on a chaque fois mis moins de temps de marche qu’indiqué sur le plan reçu à l’entrée. Pensez bien à toujours remplir vos bouteilles d’eau qd vs voyez une source car parfois plusieurs heures avant de voir la source suivante ! Journée plutôt ensoleillée pour le 3ième jour, il fait chaud ! Dodo au Campamento Torres. On a encore même le temps de monter le soir jusqu’aux Torres. Superbe avec le couché du soleil dessus  !!!!!! Surtout quand il n’y a pas de nuages ! 30min de montée environ (dur ! ). Le dernier jour, possibilité d’aller voir les Torres au lever du soleil si le ciel le permet, il parait que c’est magnifique. On n’a pas eu cette chance… Dernier jour, en route vers la Laguna Amarga (entrée du parc où le bus de retour est à 14h30). La dernière partie pour rejoindre l’entrée est faisable via un shuttle. On l’a faite à pied mais chemin vraiment sans intérêt (1h20 de marche).

Retour à Puerto Natales. Cette fois dodo dans un hostal super avec des vraies couettes :-))) (Mwona je crois, un peu indien comme ça). Resto Afrigonia SUPER BON !!!!!!!!

Résumé : un jour de vent, un jour de pluie, et 2 jours de beau temps. Vraiment prévoir les 4 saisons pour être bien équipé ! On a utilisé 3 bombonnes de gaz pour 7 personnes pour 3 jours. On a eu vraiment pile poile tout juste assez (attention le premier jour on a pu utiliser les becs à gaz du Campamento).

Bariloche : ville plutôt atypique et ressemble aussi un peu à une station sport d’hiver suisse en été. On a loué des vélos pour faire le tour du lac le premier jour, génial ! Vues de dingue ( !!!!!!) si on monte sur le cerro ! Pleins de magasins de chocolats dans cette ville !

Feuille de route


4 janvier : avion Santiago – Puntas Arenas (4h) ; dodo aéroport de Puntas Arenas
5 janvier : bus Puntas Arenas – Ushuaia (1 journée, 8-9h avec changement de bus à Rio Gallagos) ; dodo Ushuaia
6 janvier : location de 2 voitures, visites du Parc National Tierra del Fuego + Canal de Beaggle + village de Haberton ; dodo Ushuaia
7 janvier : bus Ushuaia – El Calafate (via Rio Gallagos) (1 grosse journée) ; dodo El Calafate
8 janvier : visite de Lago Roca ; dodo El Calafate
9 janvier : visite glacier Perito Moreno (2h de bus depuis El Calafate pour y arriver) + bus El Calafate – El Chaltèn (3h30) ; dodo El Chaltèn
10 janvier : balade au Lago de los Tres ; dodo El Chaltèn
11 janvier : balade au Lago Torre + bus El Chaltèn-El Calafate (3h30) ; dodo El Calafate
12 janvier : journée de transition à El Calafate en attendant le bus El Calafate- Puerto Natales (5h) ; dodo Puerto Natales
13 janvier : Jour 1 Torres del Paine (2h de bus pour y arriver depuis Puerto Natales) ; dodo Campamento Pehoé (je crois)
14 janvier : Jour 2 Torres del Paine ; dodo Campamento Britanico
15 janvier : Jour 3 Torres del Paine ; dodo Campamento Torres
16 janvier : Jour 4 Torres del Paine + bus retour vers Puerto Natales (2h) ; dodo Puerto Natales
17 janvier : bus Puerto Natales-El Calafate (6h) ; dodo El Calafate
18 janvier : El Calafate (encore !!! car tous les bus sont pleins pour Bariloche) ; dodo El Calafate
19 janvier : bus El Calafate – Bariloche ; dodo Bariloche
20 janvier : Bariloche ; dodo Bariloche
21 janvier : Bariloche ; dodo Bariloche
22 janvier : Bariloche + bus Bariloche – Santiago (via Puerto Montt)
23 janvier : bus Puerto Montt – Santiago
24 janvier : bus Santiago – Viña del Mar

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s