Voyager avec bébé

Voyager avec des enfants n’est sans doute plus tout aussi reposant que sans eux.

Fini les grasses mat jusque midi, lire son livre tranquilou sur la plage, ou encore prendre sa douche, s’habiller, faire son sac, petit dej, et tout ça en moins de 30min.

Fini de passer incognito là où vous allez. Dites bonjour aux déplacements légèrement plus encombrant avec poussette, goûter, sac à langer, sac à dos pour les parents, les promenades en marchant à du 2 à l’heure car bébé ne veut plus aller dans la poussette, les journées entre-coupées par des siestes, le resto le soir un peu plus animé que celui en tête à tête.

Mais du coup, tout cela crée aussi beaucoup de sympathie auprès des autres voyageurs ou des locaux. C’est toujours un bon prétexte pour entamer une conversation, et surtout des bons fou-rires tellement certaines situations sont bien absurdes ou qu’on se tape bien la honte, mais on s’en fiche pas mal car, ben oui, on les aime quand même bien nos petits loups ! Et surtout quel bonheur de les voir heureux et découvrir pleins de nouvelles choses !

Et du coup, pour que les vacances se passent au mieux, il est parfois bien utile d’arriver à ne pas trop s’encombrer et prévoir juste ce qu’il faut dans les valises.

Facile à dire, mais en pratique ….

Ci-dessous quelques conseils (basés sur mon expérience et toutes les histoires et conseils reçus des copines).

N’hésitez pas à compléter avec vos expériences !

 

VOITURE


Avoir une voiture sur place est bien pratique afin de déplacer facilement toutes les affaires. Et puis c’est surtout aussi un bon moyen pour faire faire à bébé ses siestes sans être coincés à l’hôtel. Donc on a plutôt toujours essayé de privilégier les longs déplacements aux heures des siestes de bébé.

Et puis si bébé est réveillé et commence à en avoir marre de la voiture, il y a un Monsieur, qui devrait recevoir le prix Nobel tellement il a un effet apaisant pour les bébés, c’est Henri Dès ! Dès qu’on met ses chansons dans la voiture, hop, bébé se calme instantanément ! Merci Henri !

Prévoir quelques petits jeux pour occuper bébé, un tétra ou pull ou ce qui traine dans la voiture à coincer dans la vitre si le soleil tape du côté où bébé est assis, un petit biberon d’eau et hop c’est parti !

Et puis surtout, vive les pauses pour dégourdir les jambes de tout le monde !

 

AVION


Pour les déplacements en avion, on a toujours bien aimé pouvoir prendre la poussette/maxicosy avec nous. Bonne nouvelle, la majorité des compagnies permettent de garder la poussette jusqu’à l’entrée dans l’avion. Là, il faudra la plier et la donner aux stewards qui la mettront en soute et vous la rendront soit direct à la sortie de l’avion (la majorité des cas), soit sur le tapis roulant avec les valises s’ils sont moins sympas.

Et on avait également toujours le porte-bébé ou écharpe avec nous. Facile pour porter bébé au moment du boarding quand on a pas la poussette dans l’avion, et quand même avoir 2 mains libres pour porter les sacs. Et c’était également aussi un bon moyen de promener bébé dans l’avion ou même l’endormir.

Dans l’avion, en fonction des compagnies, vous recevez une petite ceinture pour bébé qui s’attache à la ceinture adulte et autour de bébé. Parfois, les hôtesses acceptent, si bébé dort dans le porte-bébé ou écharpe, de le laisser là pour ne pas le réveiller.

Concernant la pressurisation dans la cabine, il est important de faire boire ou manger bébé au décollage ou atterrissage pour éviter les pleurs dus aux oreilles bouchées.

Le plus simple est la tétée. Si bébé boit un biberon de lait, on peut toujours demander aux hôtesses de remplir le biberon avec un peu d’eau chaude (très chaude car elle sert pour le thé et café) qu’elles ont toujours à disposition immédiate, et on complète avec de l’eau froide en bouteille.

Un biberon d’eau ou même quelque chose à grignoter font également l’affaire.

Pour changer la couche, il y a une table à langer dans les toilettes. On aime toujours bien prévoir un matelas de change nomade pour y poser bébé (confort et propreté).

Enfin, pour les longs courriers, si vous avez la possibilité de réserver un bassinet pour bébé (âge et poids max varie en fonction de la compagnie mais tourne en général autour des un an). Le bassinet est une sorte de landau suspendu au mur dans lequel on installe bébé pour dormir. Les avions n’en disposent que de quelques uns donc n’hésitez pas à réserver cela avec votre billet d’avion. Si bébé est déjà trop grand pour ce bassinet, je vous conseille de tout de même réserver les sièges au début de rangée au milieu, là où il y a plus de place pour les jambes. Vous pourrez ainsi y faire dormir bébé par terre en y empilant quelques couvertures demandées aux hôtesses.

 

MATÉRIEL À EMPORTER


  • Poussette : un indispensable selon moi
  • Écharpe/porte-bébé : également indispensable
  • Porte-bébé de rando : comme son nom l’indique, pratique pour des longues randonnées, sinon une écharpe de portage ou porte-bébé classique font également l’affaire. Le porte-bebe de randonnée est en effet plus lourd et encombrant, surtout à transporter en avion. A voir donc si comptez marcher de longues heures ou non avec bébé. Le porte-bébé de rando peut cependant être emporté soit en soute, soit en cabine (selon la taille) en principe sans frais supplémentaires.
  • Lit : dans beaucoup d’endroits, les logements peuvent mettre un lit bébé à disposition (parfois payant). Cela vaudra donc la peine de se renseigner avant le départ auprès de l’hébergement
  • Relax : on a voyagé avec le relax babybjorn démonté dans la valise quand bébé ne tient pas encore assis. Pratique pour le laisser jouer, qu’il soit redressé et puisse participer à la vie de famille. Il nous est même arrivés de prendre le relax avec nous au bord de la piscine.
  • Siège auto : à louer directement auprès de la société de location de voiture (10-30€ par jour en fonction du pays)
  • Siège pour à table : ici aussi dans beaucoup de restos il y a moyen de trouver des sièges pour enfant. Sinon il existe des modèles en toile très compactes (ne prend pas plus de place qu’un sac à dos vide à plat) qui se fixent à la table
  • Jeux : on ne prend à chaque fois que quelques jeux car au final bébé préfère souvent jouer avec tout et n’importe quoi qui tombe entre ses mains et surtout qu’il ne connait pas !

 

RÉCITS DE VOYAGES AVEC BÉBÉ SUR CE SITE


 

 

 

Un commentaire

  1. Merci pour ces conseils, notre fille a 8 mois et nous n’osons pas encore prendre l’avion avec elle (faut dire que je déteste l’avion, c’est donc un grand stress pour moi….), on a simplement fait des petits weekends en voiture pas trop loin de la maison… mais rien que là c’est déjà toute une organisation!!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s